• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

EÖTVÖS KÁROLY

Notre épynome:

Károly Eötvös (né le 11 mars 1842 Mezőszentgyörgy, - mort le 13 avril 1916 Budapest)

Écrivain, journaliste, avocat, politicien. Il a suivi ses études secondaires à Pápa, il a fait ses études de droit à Pápa, à Kecskemét, et à Budapest. En 1863, il a participé au soulèvement Almássy et pour cela il a été pour quelques mois en prison. Dès 1865, il commence à travailler à Pápa et c’est à ce moment là qu’il a écrit ses premiers oeuvres littéraires. Plus tard, il était notaire adjoint au Département de Veszprém et puis il était procureur du roi. En 1866, il a lancé le premier hebdomadaire de la ville sous le titre: „Veszprém”. Dès 1872, il est élu député de la circonscription électorale de Veszprém. En 1878, il a ouvert un cabinet d’avocat à Budapest. Il est devenu une personne marquante dans la vie publique quand en 1883 il s’est chargé de la protection des personnes innocentes qui étaient soupçonnés d’un crime au cours de procès Tiszaeszlár. Il a gagné le procès et son nom est devenu célèbre en dehors des frontières du pays. En 1904, il a publié les documents du procès en 3 volumes. En 1892, il était le président jusqu’à un certain temps du parti d’Indépendance du parti du cercle de 48, mais il a fondé peu après un nouveau parti d’opposition.

Il a écrit pour plusieurs journaux budapestois, par exemple: Pesti Napló, Egyetértés, Vasárnapi Újság. Dans ses romans et dans ses nouvelles, il évoque souvent ses expériences personnelles ou bien souvent les événements de la guerre d’indépendance de 1848.

Parmi ses oeuvres littéraires remarquables, il est possible de citer les oeuvres écrites sur les paysages de Transdanubie avec, en premier lieu, „ Voyage autour du lac Balaton”, „ La fin du voyage autour du lac Balaton” et „ Le Bakony” dans lesquelles il a enrichi la postérité avec des trésors ethnographiques et des événements importants de l’histoire locale. Les lecteurs aiment ses oeuvres en premier lieu grâce à son humeur anecdotique, à ses intrigues et à l’aspect féérique de ses romans.

Notre bibliothèque collecte ses oeuvres et les ouvrages relatifs à sa personne dans sa totalité. Son buste, fabriqué par Miklós Borsos, se trouve devant l’entrée de notre institut.

 

Facebook